Après le bruit, les odeurs à la White Birch

L'usine de Papiers White Birch est pointée du doigt par la Ville de Québec pour des « odeurs désagréables » flottant dans l’air du centre-ville ces jours-ci. (Photothèque Le Soleil)

De l’industrie
Typographie
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Ciblée comme responsable de bruits dérangeants pendant la pandémie, l’usine de Papiers White Birch est maintenant pointée du doigt par la Ville de Québec pour des « odeurs désagréables » flottant dans l’air du centre-ville.

La chasse au fautif derrière les arômes nauséabonds dans les quartiers de la basse-ville de Québec est en cours depuis quelques jours.

Lire la suite de l'article

Source : Le Soleil

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.