Coopérative forestière Petit Paris | Entre soulagement et inquiétude

Le directeur des Ressources humaines et de la Santé et sécurité au travail de la Coopérative forestière Petit Paris, David Boivin. (Photo : Courtoisie)

De l’industrie
Typographie
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Avec ses 300 employés, la Coopérative forestière Petit Paris de Saint-Ludger-de-Milot est un joueur majeur de l’industrie forestière régionale.

Les effets négatifs de la pandémie y sont toujours présents, mais sous contrôle. Le soulagement de pouvoir résister à la crise sanitaire et aux profonds bouleversements dont elle est à l’origine dans tous les secteurs de l’économie mondiale est perceptible.

Lire la suite de l'article

Source : Informe Affaires

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.