Industrie forestière - Des échanges constructifs et un bilan positif pour la révision ciblée du régime forestier

Source de l'image : Archives LMP

De l’industrie
Outils
Typographie

QUÉBECle 4 avril 2022 - C'est avec le sentiment du devoir accompli que le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, est sorti cet après-midi du Forum stratégique gouvernement-industrie.

Cette rencontre, à laquelle prenaient part les principaux dirigeants de l'industrie des produits forestiers, avait pour objectif de déterminer les enjeux et de définir les priorités d'action pour assurer la pérennité et le développement de cet important secteur d'activité.

Organisé en collaboration avec le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), ce rendez-vous printanier a permis au ministre de rappeler les 152 M$ annoncés pour le secteur forestier dans le cadre du Discours sur le budget 2022-2023. Étaient aussi au cœur des discussions les perspectives des marchés du bois d'œuvre, la révision des droits forestiers pour la période 2023-2028 par le Forestier en chef ainsi que le bilan de la Stratégie de développement de l'industrie québécoise des produits forestiers 2018-2023.

La rencontre a également donné l'occasion au ministre Dufour de faire état d'un bilan fort positif de la révision ciblée du régime forestier, alors qu'à ce jour, sur les 26 mesures annoncées, 15 sont entièrement réalisées et 11 sont en voie de l'être.

Plusieurs objectifs de cette révision ont été atteints, notamment ceux sur la simplification de l'exécution des opérations, la maximisation de la valeur des bois récupérés lors de perturbations naturelles, la production d'un plus grand volume de bois répondant aux caractéristiques recherchées par l'industrie, ainsi que la diminution de l'incertitude des industriels forestiers dans la réalisation des activités d'aménagement forestier. Longtemps attendue, l'optimisation des processus de planification forestière a été concrétisée par l'atteinte, à l'échelle provinciale, d'une réserve de secteurs de récolte de 300 % des besoins annuels en volume de bois des détenteurs de droits forestiers et par la simplification de ces mêmes processus.

En matière de planification opérationnelle, le gouvernement entend expérimenter différents modèles de partage de rôles et responsabilités. En ce sens, le ministre Dufour souligne notamment le projet pilote en cours en Outaouais. Enfin, un autre objectif a été atteint, soit celui d'offrir plus de stabilité et de flexibilité dans la gestion des volumes. De nouvelles mesures ont été mises en place pour améliorer la transition entre deux exercices financiers et procurer aux bénéficiaires de garantie d'approvisionnement une offre prioritaire sur les volumes achetés et non récoltés au cours de l'exercice financier précédent.

Citation :

« En novembre 2020, le gouvernement du Québec traçait la voie pour faire du secteur forestier un intervenant incontournable du développement économique. Le bilan de la révision ciblée du régime forestier dévoilé aujourd'hui démontre hors de tout doute l'atteinte des nombreuses cibles fixées. Et bien que la compétitivité des entreprises du secteur en sorte d'ores et déjà accrue, notre engagement dans cette démarche d'amélioration continue se poursuit afin d'assurer à nos nombreux partenaires un environnement d'affaires des plus favorables. »

M. Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec


Source : Gouvernement du Québec