L'APFC annonce les lauréats des Prix nationaux de l'innovation forestière 2023

De l’industrie
Typographie
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

L'Association des produits forestiers du Canada (APFC) est fière d'annoncer les gagnants des prix Chisholm 2023 pour l'innovation en foresterie, un concours national qui souligne le leadership des jeunes et les progrès de la recherche novatrice dans le domaine de la foresterie.

Les prix Chisholm mettent de l’avant les idées, pratiques, procédés et technologies révolutionnaires que les jeunes chercheurs développent et qui sont susceptibles de renforcer le secteur forestier et d'aider le Canada à atteindre ses objectifs en matière de carboneutralité, que ce soit en forêt, dans les usines de production, le long de la chaîne d'approvisionnement ou par le biais de produits innovants.

Lauréats 2023 des prix Chisholm pour l'innovation dans le secteur forestier

Adrien Gaudelas est titulaire d'une maîtrise en génie des matériaux à base de bois et poursuit actuellement un doctorat à l'Université Laval. Passionné par les matériaux biosourcés depuis son plus jeune âge, Adrien est un ingénieur diplômé de l'École supérieure du bois et des matériaux biosourcés de Nantes, en France. Par ses expériences diverses, il a acquis des compétences variées allant de l'approvisionnement en bois en forêt à la seconde transformation dans l'industrie du bois. Dans le cadre de son projet de doctorat, Adrien étudie l'application potentielle de panneaux à base de bois dans l'enveloppe des bâtiments afin d'utiliser plus efficacement les ressources forestières, de proposer des produits à plus forte valeur ajoutée à l'industrie de la construction en bois et d'améliorer la performance environnementale des bâtiments.

« Je suis très heureux et honoré de recevoir le prix Chisholm 2023 de l'APFC pour l'innovation en foresterie. Ce prix est une reconnaissance des efforts que je mène, en synergie avec mes collègues à la Chaire Industrielle de Recherche sur la Construction Écoresponsable en Bois (CIRCERB), pour décarboner la construction. D’ailleurs, je suis convaincu qu’augmenter la valeur ajoutée des produits forestiers est important pour diminuer la pression future sur la ressource et participer à pérenniser la croissance économique de l’industrie, de la forêt aux bâtiments » - Adrien Gaudelas

Adrien Gaudelas

Maria Semeniuk a récemment soutenu sa thèse de doctorat à l'université de Toronto, intitulée « An Investigation on Renewable Carbons as Natural Sources of Fluorescent and Conductive Materials for Smart Device Applications » (Étude des carbones renouvelables comme sources naturelles de matériaux fluorescents et conducteurs pour les applications de dispositifs intelligents). Avant son doctorat, elle a obtenu un baccalauréat en sciences avec mention de l'Université de Toronto. Ses recherches portent sur divers sujets, notamment la conversion de biomasse carbonisée en électrodes de batterie destinées aux futurs véhicules électriques. Au cours de son doctorat, Maria a publié, en tant que première auteure, cinq articles évalués par des pairs, qui comptent collectivement plus de 250 citations, en date d'avril 2023.

« Je suis très honorée et reconnaissante d'être reconnue par l'Association des produits forestiers du Canada et de recevoir le prix Chisholm 2023 pour l'innovation en foresterie. Je me réjouis d'un avenir où les produits forestiers et autres précurseurs de la biomasse sont utilisés pour trouver des solutions innovantes aux problèmes complexes d'aujourd'hui. Je suis impatiente de poursuivre mes recherches à l'Université de Toronto pour créer des composants de batteries durables, afin de soutenir l'économie et l'environnement au Canada. » - Maria Semeniuk

ind1 8mai23 3Maria Semeniuk

En plus d'un prix en espèces de 2 500 dollars, les lauréats de 2023 entreront en compétition avec leurs pairs du monde entier dans le cadre de l'initiative Blue Sky Young Researchers and Innovation Awards menée par le Conseil international des associations forestières et papetières (ICFPA).

L'annonce d'aujourd'hui coïncide avec la dix-huitième session du Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF), où le président et chef de la direction de l'APFC, Derek Nighbor, assure la liaison entre les 18 organisations membres du Conseil international des associations forestières et papetières (ICFPA) et le FNUF.

« Les Canadiens d'un océan à l'autre devraient être fiers de la recherche de pointe menée ici, au pays, qui a le potentiel de s'attaquer à des problèmes climatiques concrets au Canada et à l'étranger », a déclaré M. Nighbor. « Le dévouement et l'engagement dont Adrien et Maria ont fait preuve pour créer des solutions innovantes favoriseront un avenir plus durable pour la foresterie canadienne. »

Les lauréats du prix Chisholm pour l'innovation en foresterie reçoivent un montant de 2500 $. Les prix Chisholm pour l'innovation en foresterie ont été remis pour la première fois l’année dernière, et ce sont Anupama Sharan, candidate au doctorat à l'université de Toronto au département de génie chimique et de chimie appliquée, et Kudzanai Nyamayaro, candidat au doctorat à l'université de Colombie-Britannique, qui ont été les lauréats.

Pour en savoir plus sur prix Chisholm pour l'innovation en foresterie.

L’APFC offre une voix, au Canada et à l’étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. Le secteur canadien des produits forestiers, dont les revenus annuels dépassent 75 milliards de dollars, est l’un des plus importants employeurs du pays. Il est présent dans plus de 600 localités, fournissant 225 000 emplois directs et plus de 600 000 emplois indirects d’un océan à l’autre.


Source : APFC