La guerre en Ukraine fera-t-elle bondir les prix du bois?

De l’industrie
Outils
Typographie

Après le pétrole et le blé, assisterons-nous à une envolée du prix du bois d’œuvre en Amérique du Nord? La question se pose, alors les exportations de bois de la Russie en Europe et aux États-Unis sont appelées à diminuer, risquant de déséquilibrer l’offre et de la demande par un effet domino entre les marchés européen, nord-américain et asiatique.

Jean-François Samray, PDG du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ), estime qu’il s’agit d’un scénario plausible, d’autant plus qu’il y a déjà un déséquilibre en Amérique du Nord entre l’offre et la demande de bois d’œuvre.

Lire la suite de l'article

Source : Les Affaires

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.