La relance en foresterie fortement ralentie par la pénurie de main-d’œuvre à Port-Cartier

Le syndicat Unifor invite Arbec à envisager le recrutement à l’international. (photo Facebook Arbec Port-Cartier)

De l’industrie
Typographie
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les marchés sont profitables pour le bois d’œuvre d’Arbec Port-Cartier. La relance de l’usine Biocarburant A. E. a réglé le problème de l’utilisation des résidus des arbres acheminés à la scierie du boulevard Portage des Mousses.

Par contre, la difficulté de recruter des travailleurs freine la production. Pourtant, ce sont des emplois de qualité, selon le syndicat Unifor.

Lire la suite de l'article

Source : Ma Côte-Nord

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.