Le Canada investit dans des camions forestiers hybrides

De l’industrie
Outils
Typographie

Le 29 juillet 2021 - Pointe-Claire (Québec) - Le gouvernement du Canada appuie les projets d’infrastructure verte qui créent de bons emplois pour la classe moyenne et nous permettent d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

Aujourd’hui, dans le cadre de la #SemaineVEauCanada, le député de Lac-Saint-Louis (Québec), Francis Scarpaleggia, a annoncé au nom du ministre des Ressources naturelles, l’honorable Seamus O’Regan Jr., l’octroi de 1,7 million de dollars à FPInnovations pour mettre au point des camions forestiers hybrides diesels-électriques et en faire la démonstration, et écologiser le transport dans le secteur forestier du Canada.

FPInnovations mettra à niveau deux tracteurs semi‑remorques forestiers classiques pour en faire des tracteurs semi‑remorques électriques hybrides. Pour ce faire, deux remorques forestières seront équipées d’essieux moteurs électriques qui assisteront les camions à moteur diesel, ce qui permettra de réduire la consommation de carburant et d’améliorer la traction sur les terrains difficiles.

Les prototypes de semi-remorques hybrides seront conduits dans des conditions réelles dans les provinces de la Colombie-Britannique et du Québec, notamment sur des pentes raides, sur de longues distances et dans des conditions routières difficiles, afin d’évaluer les configurations proposées.

Les coûts de transport représentent plus de 50 % des coûts de production forestière au Canada, dont 30 % pour le carburant. Le fait de favoriser les solutions hybrides plutôt que l’équipement diesel permettra de réduire les émissions de GES et la consommation de carburant, ce qui rendra le secteur forestier canadien plus compétitif. Des simulations ont démontré que la consommation de carburant peut être réduite jusqu’à 15 %, ce qui représente une réduction d’environ 40 tonnes de GES par camion par année.

Le ministère des Forêts, des Terres, de l’Exploitation des ressources naturelles et du Développement rural de la Colombie-Britannique, TYCROP Trailers, Deloupe, LTS Marine, Arrow Transportation Systems, Boisaco, Dana TM4, Grayson Thermal Systems, Hendrickson, Mack Ste-Foy, Meritor, Michelin, PMG Technologies, Promark Electronics et Star Express contribuent également à cette initiative, ce qui porte l’investissement total du projet à plus de 2,4 millions de dollars.

Le projet est financé par le Programme de croissance propre de Ressources naturelles Canada, qui investit dans des projets de recherche et de développement de technologies propres dans les secteurs de l’énergie, des mines et des forêts du Canada. Le programme est un fonds d’investissement de 155 millions de dollars qui aide à faire progresser les technologies propres émergentes vers la commercialisation afin qu’on puisse réduire davantage les impacts environnementaux des activités de mise en valeur des ressources naturelles tout en améliorant la compétitivité et en créant des emplois.

Le gouvernement du Canada soutient les technologies propres qui nous permettront d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

Citations

« Favoriser une croissance propre, accroître la compétitivité et réduire la pollution. C’est ainsi que nous atteindrons la carboneutralité d’ici 2050. »

L’honorable Seamus O’Regan Jr.
Ministre des Ressources naturelles

« Réduire les émissions de gaz à effet de serre de tous les secteurs économiques est d’une importance capitale au succès des efforts canadiens à combattre les changements climatiques. Je suis fier qu’un institut de recherche situé au cœur de Lac-Saint-Louis depuis longue date joue un rôle clé, avec l’aide du talent local en ingénierie, en concevant des solutions afin de réduire les émissions du diesel dans le secteur des produits forestiers canadien.»

Francis Scarpaleggia
Député de Lac-Saint-Louis (Québec) 

« L’organisme FPInnovations est déterminé à mettre au point des technologies qui augmentent la compétitivité de notre industrie forestière, ce qui signifie de trouver des solutions à nos défis – des solutions qui sont bonnes pour les affaires et bonnes pour l’environnement. Le projet de tracteur semi-remorque hybride en est un bon exemple, et nous sommes reconnaissants à l’égard du gouvernement du Canada pour son soutien et celui de nos partenaires. »

Stéphane Renou
Président et chef de la direction, FPInnovations 

Liens connexes

Source : Ressources naturelles Canada