Le ministre Guilbeault visite des régions du Québec afin de discuter de la protection du caribou

De l’industrie
Outils
Typographie

Le 25 août 2022 – Métabetchouan–Lac-à-la-Croix (Québec) - Le caribou est une espèce emblématique pour les Canadiens. Il est au cœur de l’écosystème de la forêt boréale et joue un rôle important dans la culture et l’histoire des peuples autochtones.

Le gouvernement du Canada est déterminé à travailler en collaboration avec les provinces, les peuples autochtones et toutes les parties prenantes pour la protection et le rétablissement du caribou.

C’est pourquoi le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Steven Guilbeault, visite des régions du Québec afin de rencontrer et de discuter avec des nations autochtones et des intervenants de la collaboration nécessaire à la protection du caribou et de l’avancement des discussions avec le gouvernement du Québec.

Dans le cadre de l’engagement du gouvernement fédéral à protéger le caribou, le ministre Guilbeault annonce 4,6 millions de dollars en 2022 pour soutenir cinq communautés autochtones du Québec dans leurs efforts de conservation du caribou et de son habitat. Ce montant vient en partie des 6,1 millions de dollars annoncés dans le cadre des négociations avec le Québec plus tôt cette semaine et porte désormais le total à 15 millions de dollars pour les organisations autochtones québécoises depuis 2018.

Hier, le ministre Guilbeault rendait visite à la communauté crie d’Oujé-Bougoumou. Il a également rencontré le Syndicat des Métallos à Chibougamau pour discuter de la protection du caribou et des pratiques forestières durables. Il a aussi profité de sa présence pour visiter les installations des Chantiers Chibougamau et le complexe de sciage de Barrette-Chapais. Aujourd’hui, le ministre Guilbeault visite les régions du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de Québec où il rencontre les représentants des Pekuakamiulnuatsh (Innus de Mashteuiatsh), des Innus d’Essipit et la Nation huronne-wendat.

La situation du caribou illustre bien la nécessité pour le Canada et le reste du monde de freiner et d’inverser la perte de biodiversité le plus tôt possible. En décembre prochain, le Canada accueillera la communauté internationale à Montréal lors de la quinzième réunion de la Conférence des Parties (COP15) sur la biodiversité. Avec ses partenaires internationaux, le Canada défendra à la fois l’élaboration d’un ambitieux cadre mondial pour la biodiversité, assorti d’objectifs et d’actions clairs, et le rôle important que joue le savoir autochtone dans nos efforts pour conserver et protéger la biodiversité et les environnements naturels au pays et dans le monde entier.

Citations

« Nous avons réalisé des avancées avec le gouvernement provincial, mais ce n’est qu’une étape puisqu’une collaboration plus large avec tous les partenaires impliqués est nécessaire pour protéger efficacement le caribou. L’annonce d’aujourd’hui sur le financement de projets menés par différents groupes autochtones contribuera à la protection du caribou et de son habitat et a pour objectif d’aider au rétablissement des hardes. Ma visite dans les régions du Québec me donne l’occasion de bâtir des relations et de renforcer la collaboration que nous avons déjà avec les acteurs importants sur le terrain. »

– L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Faits en bref

  • Au Canada, le caribou boréal est une espèce désignée menacée en vertu de la Loi sur les espèces en péril depuis 2003.

  • Depuis 2018, le gouvernement du Canada a signé des accords de conservation du caribou boréal avec plusieurs provinces, territoires et peuples autochtones, notamment avec l’Alberta, la Saskatchewan, l’Ontario, le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest, Terre-Neuve-et-Labrador, le Québec, la Première Nation crie des Mikisew, la Première Nation des Chipewyans d’Athabasca et les Premières Nations de Cold Lake.

  • Entre 2018 et 2022, 4,3 millions de dollars ont été transférés par le gouvernement du Canada au gouvernement du Québec pour la protection et le rétablissement du caribou boréal.

  • On estime que la population du caribou boréal au Québec compte environ 4 950 individus.

  • Le caribou a besoin de vastes étendues de terres non perturbées pour survivre. La principale menace pour le caribou boréal est la perte d’habitat causée par des activités humaines ou par des feux de forêt. Il est également menacé par les changements climatiques, les prédateurs et les maladies.

  • L’un des meilleurs moyens d’aider les populations de caribous est de protéger et de conserver la nature, notamment en soutenant l’établissement de nouvelles aires protégées et en restaurant l’habitat qui a été perturbé. Le gouvernement du Canada s’est engagé à conserver un quart des terres, des eaux douces et des océans du Canada d’ici 2025, et à s’efforcer de porter cette proportion à 30 p. 100 d’ici 2030.

Liens connexes


Source : Environnement et Changement climatique Canada