Le ministre Wilkinson célèbre la Journée internationale des forêts en annonçant la plantation de plus de 400 000 arbres au Canada

De l’industrie
Typographie
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le 21 mars 2023 -  Ottawa (Ontario) - L’expansion des forêts et l’amélioration de leur santé sont des piliers de la stratégie adoptée par le gouvernement du Canada pour affronter et atténuer les effets des changements climatiques.

Les forêts sont une solution climatique naturelle : les arbres préservent la biodiversité, protègent et préservent les ressources en eau et réduisent l’effet de serre en captant et en stockant du carbone excédentaire. En plantant les bons arbres au bon endroit et au bon moment, nous serons mieux armés pour lutter contre les changements climatiques.

Dans cette optique, le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé aujourd’hui l’octroi de plus de 2,2 millions de dollars à ALUS pour la plantation de plus de 400 000 arbres sur des terres agricoles peu productives dans 13 collectivités au Canada. Les fonds proviennent du programme 2 milliards d’arbres, qui aidera ses bénéficiaires à planter deux milliards d’arbres pour bâtir un avenir meilleur.

Grâce à ce projet, les collectivités ALUS aideront des agriculteurs et des éleveurs de tous les coins du pays à planter des arbres sur des terres agricoles qui sont peu rentables ou difficilement exploitables, mais qui sont idéales pour les arbres. La plantation d’arbres sur ces terres est avantageuse pour les fermes, les collectivités locales, les écosystèmes voisins et l’ensemble du pays.

Ces arbres amélioreront la qualité de l’air, la sécurité de l’eau et la quantité de sol sur notre territoire. La plantation d’arbres a des retombées avantageuses pour les populations et pour les écosystèmes : les arbres limitent l’érosion et atténuent les impacts de phénomènes météorologiques extrêmes telles les inondations et les sécheresses. Ils retiennent l’eau et la filtrent naturellement, en plus de séquestrer du carbone et d’assainir l’air.

Le programme 2 milliards d’arbres est l’une des nombreuses mesures que prend le gouvernement du Canada pour restaurer la nature. En cette Journée internationale des forêts, célébrons les arbres et les forêts de notre pays. Alliés parmi les plus puissants dans la lutte contre les changements climatiques, les arbres et les forêts nous aideront à réaliser nos objectifs climatiques et à parvenir à la carboneutralité d’ici 2050. La plantation de deux milliards d’arbres contribuera à remédier à la double crise des changements climatiques et de la perte de biodiversité tout en améliorant la qualité de l’air là où les Canadiens habitent, travaillent et s’amusent.

Citations

« Le Canada est déterminé à contribuer à la revitalisation et à l’agrandissement des forêts partout au pays. Les arbres sont essentiels à la vie : ils séquestrent le carbone, améliorent la qualité de l’air et fournissent un habitat à la faune. Ce sont des alliés importants dans notre lutte contre les changements climatiques. Grâce à l’investissement d’aujourd’hui, des arbres seront plantés sur des terres agricoles marginales et non rentables. Les agriculteurs et les collectivités rurales en tireront de nombreux avantages, dont la création de bons emplois durables à l’échelle locale, la réduction des émissions et l’assainissement de l’air. »

L’honorable Jonathan Wilkinson
Ministre des Ressources naturelles 

« Le financement du programme 2 milliards d’arbres est essentiel à la création d’écosystèmes forestiers dans l’ensemble du paysage agricole canadien, à la réduction des impacts des changements climatiques et à l’inversion de la tendance à la perte de biodiversité. Les projets de plantation d’ALUS tributaires du soutien du programme 2 milliards d’arbres contribueront à renforcer la résilience du secteur agricole canadien en réduisant l’érosion des sols, en attirant des insectes et autres animaux utiles et en nous protégeant contre les conditions météorologiques extrêmes. Ils fourniront aussi des services écosystémiques d’une importance vitale pour tous les Canadiens, comme la séquestration du carbone, la filtration des eaux et l’atténuation des inondations. »

Bryan Gilvesy
Président-directeur général, ALUS

Liens connexes

 


Source : Gouvernement du Canada