Le procédé Juno de Georgia-Pacific récompensé

Source : Georgia-Pacific

De l’industrie
Typographie
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Juno, une technologie innovante de recyclage mise au point par Georgia-Pacific, a reçu trois récompenses de trois entités différentes en matière d’innovation et de durabilité.

Ces entités ont ainsi reconnu les impacts positifs de la technologie Juno sur le recyclage et l’enfouissement.

A l’automne de 2022, Juno a été reconnu par les groupes suivants :

  • L’American Forest and Paper Association, Prix Meilleures pratiques, Durabilité pour une Meilleure Planète 2030.
  • Portland Business Journal – Prix des Fabricants et Manufacturiers 2022 – reconnait l’apport d’entreprises régionales qui contribuent à l’économie par l’innovation, l’excellence et la productivité.
  • Engineering News Record – Meilleur projet énergétique et industriel remis à l’entrepreneur de Juno, Greenberry Industrial LLC comme meilleur projet énergétique et industriel dans la région. Juno était l’un de 13 projets récompensés parmi une centaine de nominations.

« Juno est une approche révolutionnaire et éprouvée de diversion des déchets qui permet à des communautés d’atteindre leurs cibles de durabilité, » explique Christer Henriksson, Présidente de Juno. Nous sommes heureux de l’attention dévolue envers Juno qui est devenu un chef de file en récupération et réutilisation. »

En mai 2021, la première unité commerciale Juno a commencé à traiter des déchets solides à Toledo. Situé sur les lieux de l’usine de carton-caisse de Georgia-Pacific, cette unité traite les déchets, capture les matières recyclables et alimente directement les opérations de l’usine de carton en fibres recyclées. Dans sa première année d’opération, Juno a plus que doublé le taux de récupération et de diversion, empêchant ces déchets de se retrouver à l’enfouissement.

Les prochaines installations Juno se distingueront par une capacité de triage accrue et la capture des biogaz avec un taux de diversion de 90%. Les nouvelles unités Juno seront en outre capable de traiter jusqu’à 300 000 tonnes de déchets par année.


Jaclin Ouellet, Journaliste, Le Maître papetier