Prix du bois - Bras de fer en vue dans la forêt

Photo Olivier Jean, La Presse

De l’industrie
Outils
Typographie

(Saint-Basile (Portneuf)) Au Québec, la loi oblige les scieries à acheter en priorité du bois des forêts privées avant de piger dans les terres publiques. Mais le système actuel fonctionne mal, déplorent les représentants des 134 000 propriétaires de forêts privées de la province.

Certains accusent l’industrie de verser des tarifs dignes de « Séraphin Poudrier », et des milliers d’entre eux veulent maintenant créer une agence qui négocierait des prix plus élevés.

Lire la suite de l'article

Source : La Presse Affaires

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.