Cepi met à jour ses méthodes de recyclabilité du papier

Internationales
Typographie

Cepi (Confédération des industries papetières européennes) procède en ce moment à la mise à jour et à l’harmonisation du test de recyclabilité du papier, mis au point en collaboration avec différents acteurs de l’industrie papetière, dont des laboratoires spécialisés dans les tests.

Le support des membres de 4evergreen s’est avéré crucial pendant la période de 9 mois durant laquelle une batterie de tests ont été réalisés. La méthode vise spécifiquement l’industrie du papier d’emballage. Plusieurs solutions de papier d’emballage profitent d’un haut taux de recyclabilité et remplissent aussi de nouvelles fonctions. L’objectif est d’atteindre les meilleures performances en terme de circularité et de durabilité des produits. Les protocoles d’évaluation sont mis au point avec le but avoué d’atteindre un taux de recyclabilité de 90% d’ici 2030.

La méthode de test vise à reproduire en laboratoire des conditions de procédé à l’échelle industrielle pour les usines de recyclage. 4evergreen est une alliance réunissant toute la chaine de valeur de l’emballage, y compris des compagnies de type « blue chip ». 4evergreen lancera bientôt un « protocole d’évaluation de la recyclabilité » qui offrira aux développeurs de la filière emballage des critères de passage s’appuyant sur la méthode de test de Cepi.

« La méthode mise au point ensemble par les experts réunis par Cepi et 4evergreen offre une boite d’outils concrète pour pousser la validation de la recyclabilité du papier à travers l’Europe, et ce de façon harmonieuse, » de commenter Hans Wortman, président de l’Alliance 4evergreen. « Nous espérons surtout que ce travail méticuleux viendra supporter la transition de l’Union européenne vers une économie résiliente et circulaire, » de conclure pour sa part Jori Ringman, directeur général de Cepi.


Jaclin Ouellet, Journaliste, Le Maître papetier