Les batteries au lithium obtiennent le meilleur score relativement au classement de sécurité de l'OSHA

Santé et sécurité
Typographie

Les batteries au plomb ne sont pas aussi sûres… Mais est-ce une surprise?

Pourquoi est-ce que les statistiques de données OSHA sont-elles importantes?

Assurer la sécurité des salariés sur leur lieu de travail est un enjeu majeur pour toutes les entreprises. En plus de l'impératif moral de préserver la santé des travailleurs, il existe toutes sortes de coûts financiers et juridiques, ainsi que des pertes directes pour les employeurs et les employés en raison des interruptions d'activité et des temps d'arrêt forcés en cas d'accident du travail.

L'OSHA (Occupational Safety and Health Administration) fait partie du Département américain du Travail. La loi OSH couvre la plupart des employeurs du secteur privé ainsi que leurs travailleurs, en plus de certains employeurs et travailleurs du secteur public dans les 50 États et certains territoires et juridictions sous autorité fédérale. L'OSHA oblige les employeurs à déclarer toutes les blessures graves liées au travail. Cette exigence a débuté le 1er janvier 2015. Les informations liées à ces rapports, y compris la description de l'incident et le nom et l'adresse de l'établissement où s'est produit l’incident, sont publiées dans les Rapports de Blessures Graves.

Les données OSHA le prouvent : la plupart des incidents liés à la batterie se produisent lors du déplacement ou de l'arrosage de la batterie.

En août 2021, la base de données comprenait 60 912 enregistrements. Bonne nouvelle : les données montrent que la manipulation directe des batteries destinées à être installées et utilisées dans les véhicules électriques, les chariots élévateurs et les transpalettes est à l'origine de moins de 1 % des blessures (52 incidents). Mais bien sûr, ceux-ci sont néanmoins 52 incidents de trop ! Cinquante-deux personnes ont subi des blessures graves, qui auraient pu être évitées. A quel moment est-ce que les travailleurs ont-ils été blessés ?

oneCharge 11mars22 2

Procédés ayant le plus grand nombre d'incidents:

  • remplacement (19 incidents);
  • relocalisation (8 incidents);
  • maintenance (4 incidents).

Les types de blessures les plus courantes:

  • fractures causées par des batteries tombant sur les bras/jambes après avoir glissé des ascenseurs, des crics et des étagères, ou après avoir glissé des mains (17 incidents) ;
  • compression des doigts et des orteils résultant du déplacement et du transport des batteries (14 incidents) ;
  • brûlures dues à des déversements d'acide de batteries liquides lors du processus d'ajout d'eau (3 incidents) ;
  • blessures internes dans le cas d'employés soulevant seuls une batterie (3 incidents).

Le poids élevé, la taille importante et le risque toxique des batteries (inondé d’acide) présentent un risque réel pour les travailleurs lors du remplacement/déplacement et de la maintenance des batteries.

Dans les opérations de manutention "mono-batterie", avec une seule batterie par chariot élévateur, il n'y a pas besoin de changement quotidien de batteries et d'entretien. Dans la plupart des cas, il est économiquement judicieux d’utiliser votre flotte de chariots élévateurs pour des batteries au lithium. Cette décision éliminera certainement les risques de sécurité associés aux batteries au plomb.

oneCharge 11mars22 3

Pourquoi les batteries au lithium ne sont-elles pas trouvées dans les rapports de blessures de l'OSHA?

La réponse est simple : sur le marché américain, les marques établies de batteries au lithium pour chariots élévateurs sont conformes aux normes de sécurité les plus élevées, ce qui se traduit par des rapports d'incident inexistants dans les statistiques de l'OSHA. Les batteries modernes au lithium ont été conçues en totale conformité avec les exigences UL.

Underwriters Laboratories (UL) est une société mondiale de certification de sécurité ayant des dizaines de bureaux dans le monde, desservant plus d'une centaine de pays et avec plus de 100 ans d'histoire. UL est inclus dans la liste OSHA des laboratoires d'essais reconnus au niveau national (NRTL). En tant que leader mondial de la science de la sécurité, UL fournit des tests dans de nombreuses industries pour une grande variété de produits, y compris les batteries industrielles. Les normes de sécurité UL garantissent que l'industrie des batteries se conforme aux meilleures pratiques industrielles. Ces normes sont mieux décrites dans le cadre des tests UL.

Il existe deux certifications UL spécifiques pour les batteries au lithium ionique:

UL 2580. Batteries à utiliser dans les véhicules électriques.

Cette norme évalue la capacité de l'ensemble de stockage d'énergie électrique à résister en toute sécurité à des conditions d'abus simulées et empêche toute exposition des personnes à des dangers résultant d’abus. La norme évalue à la fois l'ensemble de stockage d'énergie électrique et les modules en fonction des paramètres de charge et de décharge spécifiés par le fabricant à des températures précises. Le programme d'essais comprend des essais mécaniques et électriques.

Les tests électriques comprennent les tests de surcharge, de court-circuit, de décharge excessive, de température, de charge déséquilibrée, diélectrique, de résistance d'isolement, de continuité et de stabilité thermique.

Les tests mécaniques comprennent des tests de rotation, de vibration, de choc, de chute, d'écrasement, de cycle thermique, de brouillard salin, d'immersion et d'incendie externe et interne.

UL 991. Tests pour les commandes liées à la sécurité utilisant des dispositifs semi-conducteurs.

Ces exigences traitent des risques potentiels propres à la nature électronique des commandes de batterie, le système de gestion de batterie (SGB). L'équipement ou les composants utilisés dans les fonctions électroniques doivent également être conformes aux exigences de construction et de performance de base. Ces exigences sont destinées à compléter les normes relatives aux batteries et ne sont pas destinées à servir de base unique pour enquêter sur les risques d'incendie, de choc électrique ou de blessure des personnes associés à une commande.

Les programmes de test comprennent un test de surtension transitoire, un test de transitoire électrique rapide/en rafale, un test de transitoire rapide de circuit de signal, un semi-test rayonné, un test de décharge électrostatique, un test de décharge, un test de champ électrique, un test de champ magnétique, un test de cycle opérationnel et thermique composite, un test pour les effets de l'expédition et du stockage, et un test de cycle thermique.

Tous ces tests sont communs aux batteries au lithium et cela leur permettent d'être désignées comme la technologie la plus sûre du marché des batteries. Les batteries au lithium pour chariots élévateurs créent une opportunité pour une opération de manutention de matériaux « à batterie unique », lorsqu'il n'est pas nécessaire de remplacer la batterie du chariot élévateur. Il n'y a pas non plus besoin d'arrosage quotidien, de sorte que tous les risques associés à la technologie plomb-acide sont éliminés. Cependant, il est important de s'assurer que vos batteries lithium pour chariots élévateurs sont conformes aux toutes dernières normes de sécurité.

La plupart des principaux fournisseurs de lithium comme Navitas, Green Cubes, OneCharge et d'autres, utilisent les technologies les plus innovantes afin d’atteindre la plus haute sécurité de batterie et se conformer dans la plupart des cas aux exigences UL et OSHA.

Les cellules Lithium Fer (Ferrum) Phosphate (LFP) sont reconnues comme la technologie la plus testée et la plus fiable sur le marché américain. Ils sont plus sûrs (y compris la sécurité environnementale) que les autres chimies au lithium - les cellules LFP ont un seuil d'emballement thermique plus élevé.

Le OneCharge est un exemple typique de batterie LFP gérée par un SGB hautement sophistiqué et fiable équipé de capacités d'enregistrement de données et d'IoT.

Des mesures de sécurité multicouches empêchent la batterie OneCharge de surchauffer ou de mal fonctionner, avec un arrêt sûr de la batterie en cas de danger potentiel. Vous pouvez en savoir plus sur la technologie LFP par rapport à NMC et à d'autres chimies dans l'article Tests de dégradation LFP vs NMC.

Le lithium rendra les chariots élévateurs à nouveau formidables!

Finalement, il est évident que le marché s'éloigne de la technologie plomb-acide pour se tourner vers des batteries au lithium plus sûres et plus fiables. Avec le taux d'adoption actuel, la technologie au lithium devrait occuper plus de la moitié du marché des batteries industrielles d'ici 2028. Cependant, les experts affirment que la croissance du segment du lithium va encore s'accélérer, avec des investissements majeurs dans la production de cellules au lithium, la technologie de recyclage dans le monde entier et la baisse des prix des matières premières. Aux États-Unis, un ensemble de mesures d'infrastructure adoptées par le Sénat le 10 août a donné un coup de pouce de 7 milliards de dollars pour le développement de la technologie des batteries.

oneCharge 11mars22 4


OneCharge est l'un des principaux fabricants américains de batteries au lithium pour chariots élévateurs, qui réduisent les coûts de main-d'œuvre et améliorent l'efficacité et la disponibilité des chariots élévateurs.

OneCharge propose plus de 600 options pour tous les types, marques et modèles de chariots élévateurs. Oubliez la maintenance et concentrez-vous sur les opérations.

Pour plus d’information, veuillez contacter:
Mark D’Amato
VP Ventes
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.